Pression des pneus

Les voitures de route n’ont pas beaucoup de points de réglages permettant de maximiser la tenue de route.  Cependant, la tenue de route de toutes les automobiles peut être améliorée grâce à l’ajustement  de la pression des pneus.   Les équipes de course professionnelles possèdent des ressources dédiées à la gestion de leurs pneus et peuvent s’appuyer sur une vaste expérience et sur des outils sophistiqués pour atteindre leurs objectifs.   Avec moins de ressources, toute personne armée d'un peu de connaissance, d’un marqueur à pneu (ou d’une craie) et un manomètre peut optimiser la pression des pneus de sa voiture.


Avant de commencer, il faut comprendre ce qui se passe avec le pneu quand il est chargé.  On peut facilement voir, quand une voiture est garée, que le pneu s’écrase à l’endroit où il touche au sol. Ce que nous constatons c’est la déflection du pneu et le changement de la forme de la surface de contact qui en résulte. En fait, le pneu agit comme un ressort.  La structure de la carcasse et la pression du pneu lui procurent sa raideur.  Ainsi, les ajustements de pression nous permettent de régler à la fois la forme de la surface de contact et la raideur du ressort pneumatique pour peaufiner l'équilibre de la voiture dans un virage. En principe, une plus grande surface de contact, génèrera plus d'adhérence.


Lorsque le véhicule est en virage, le poids est transféré aux pneus extérieurs. Cela signifie que le pneumatique est chargé à la fois verticalement et latéralement. Ainsi, il se déforme et la taille de la surface de contact et modifiée. En modifiant la pression des pneus, il est possible d’essayer d'optimiser l'équilibre entre les caractéristiques des ressorts de la suspension et du pneumatique afin de maximiser l'aire de contact. Cela parait simple mais c’est  insaisissable ...
 

Pour commencer, regarder bien vos pneus. La plupart des pneus de haute performance possèdent une petite flèche située entre les blocs où la bande de roulement rencontre la paroi latérale. C'est le « Sweet Spot » jusqu’au quel le pneumatique est censé rouler pour fournir la meilleure performance possible sous des charges lourdes en virages. Certains pneus ont une nervure circonférentielle séparant la bande de roulement de la paroi latérale pour représenter le même « Sweet Spot ».


Vous devez commencer vos réglages avec des pneus "froid" en les ajustant à 3 à 5 psi en dessous de la pression recommandée par le constructeur automobile. Parce que les pneus chauffent sur ​​la piste, leur pression va augmenter de 6 à 10 psi, et ainsi se rapprocher de la valeur requise.  La meilleure façon de procéder est de régler, la nuit avant l'événement, la pression de vos pneus avec 4 à 6 psi de plus que la recommandation du fabricant. Puis, le matin de l’évènement, avant de partir, d’ajuster la pression vers le bas pour obtenir le réglage désiré. Cela ne prend que quelques minutes supplémentaires mais permettra d’établir le réglage à froid de référence pour la journée.


Avant la première sortie, utilisez le marqueur (ou une craie) pour faire une grande marque sur vos pneus en soulignant le « Sweet Spot ». Notez aussi la pression de vos pneus en quatre points. Vérifiez le couple de serrage de vos roues et allez faire quelques tours. Gardez à l'esprit que vos pneus ont besoin de se réchauffer avant de votre voiture se comporte de façon prévisible.


Quand vous revenez, jetez un œil à la marque que vous avez fait sur le côté de vos pneus. Si la marque sur le flanc est effacée plus loin que le « Sweet Spot », cela veut dire que le flanc du pneu a trop roulé et que la pression de vos pneus est probablement trop base.  Si la marque sur le flanc est toujours là plus haut que le « Sweet Spot », cela veut dire que le flanc du pneu n'a pas assez roulé et que la pression de vos pneus est probablement trop élevée. Augmentez ou diminuez la pression en faisant de petits changements de 1 à 2 psi (de façon égale du coté gauche et droit) et laissez refroidir.


Répétez les étapes ci-dessus à chacune de vos sessions en essayant de garder votre conduite plus consistante possible. Après quelques sessions, vous trouverez que la tenue de route de votre véhicule sera plus prévisible.  Vous avez maintenant trouvé la bonne pression de base. Le lendemain matin, alors que les pneus seront froids à nouveau, consultez et notez votre pression «à froid». Ceci sera votre nouvelle référence.  A partir de cette mesure, vous pourrez commencer à peaufiner la tenue de route de votre véhicule en ajustant la pression des pneus individuellement (ou en paires).


Si la voiture est en « Sous-virage », vous pourrez réduire la pression des pneus avant, ce qui augmentera l'adhérence avant - en réduisant la raideur de ressort des pneus avant et en augmentant leur surface de contact.   Vous pourrez aussi réduire l’adhérence arrière en augmentant la raideur de ressort des pneus arrière et en diminuent leur surface de contact.

Si la voiture « Survirage », vous pouvez augmenter l’adhérence de pneus arrière en diminuant leur pression.

 

Toujours essayer d’augmenter l'adhérence du cote qui glisse plutôt que de réduire l'adhérence sur le coté qui colle.

© 2019 BMW Auto Club Quebec.

Proudly created with Wix.com